Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2021 4 30 /09 /septembre /2021 07:20

acide hyaluronique

 

1930

 

Karl Meyer

 

(1899 - 1990)

 

Meyer, Karl

 

L'acide hyaluronique (du grec hyalos = « vitreux » et « uronique » parce qu'il a d'abord été isolé de l'humeur vitrée et qu'il possède un haut taux dacide uronique) est un glycosaminoglycane non fixé à une protéine centrale 

 

Image illustrative de l’article Acide hyaluronique

 

L'acide hyaluronique est un polymère de disaccharides eux-mêmes composés d'acide D-gluconique et de D-N-acétylglucosamine, liés entre eux par des liaisons glycosidiques alternées β-1,4 et β-1,3.

Article de Paul Grisot paru dans Ouest-France du 30 septembre 2021

Article de Paul Grisot paru dans Ouest-France du 30 septembre 2021

L'acide hyaluronique est principalement obtenu, de façon industrielle, par deux procédés différents :

  1. Extraction de crêtes de coq, après broyage, traitement chimique et purification.
  2. Fermentation bactérienne : les filaments d'acide hyaluronique sont synthétisés par des bactéries.

 

Novozymes (Danemark) a finalisé en 2012 la construction en Chine d'une unité de production d'acide hyaluronique, par fermentation de bactériesBacillus subtilis. Cette nouvelle voie d'accès permettrait de limiter les risques de contamination par des impuretés virales ou des endotoxines (fabrications à partir des crêtes de coq ou par fermentation de bactéries streptococcus).

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2021 4 16 /09 /septembre /2021 18:48

essence de térébenthine

 

L'essence de térébenthine, ou la térébenthine, est une huile essentielle obtenue par purification puis par distillation de térébenthine, une oléorésine récoltée à partir des arbres résineux. Elle a aussi porté le nom d’« huile de raze », ou « esprit de raze ».

 

Les essences de térébenthine françaises sont obtenues par distillation, à température inférieure à 180 °C, exclusivement des oléorésines obtenues par le gemmage d’une variété de pins vivants : le pin maritime.

 

Composition:

 

L'essence de térébenthine est un mélange comprenant en particulier des composés terpéniques, des acides et des alcools. Ce liquide est insoluble dans l'eau, dans l'alcool absolu et dans l'éther, cependant il est légèrement soluble dans un mélange eau-alcool.

 

 

C'est un produit sensible à la lumière et au soleil, toxique et hautement inflammable.

 

 

La matière distillée contient des terpènes dont la formule brute générale est C10H16. La térébenthine fraîche de Pinus palustris contient 80 à 83 % d'α-pinène.

 

 

Observée au polarimètre:

  • la térébenthine de Pinus palustris (États-Unis) est dextrogyre, d'où le nom alpha pinène ;
  • la térébenthine de France est lévogyre, d'où le nom de lævo-alpha pinène ;
  • la térébenthine de Pinus caribaea est lévogyre.
  •  

 

La térébenthine de Pinus palustris en Amérique contient en petites quantités, camphène, sylvestrèneβ-pinène et dipentène.

 

 

On trouve surtout le sylvestrène et le dipentène dans la térébenthine obtenue par la distillation du bois (destructively destillated wood turpentine) ».

 

 

L'essence contenant essentiellement du pinène, les caractères physiques et chimiques de l'essence sont ceux du pinène, sauf quelques petites différences qui sont dues à la présence de petites quantités de β-pinène, camphène, etc., et quelques produits d'oxydation.

 

 

L'α-pinène bout de153 à 156 °C ; le poids spécifique est de 0,858 à 0,860 à 30 °C ; l'indice de réfraction est 1,4655 à21 °C.

 

 

Le β-pinène bout de 162 à 163 °C ; son poids spécifique est d'environ 0,867 à 20 °C et l'indice de réfraction de 1,476 à 20 °C.

 

La térébenthine se combine avec facilité avec dioxygène, diiode, dibromeacide nitriqueacide sulfuriqueetc.

 

 

Toxicité

 

 

Ce produit est irritant, et peut être mortel en cas d'inhalation. Il nécessite des précautions d'emploi. Le contact avec la peau doit être évité, et son utilisation doit se faire dans un endroit ventilé. Pas de donnée sur d'éventuels effets cancérogènes chez l'être humain ou sur la fonction de reproduction.

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2021 1 13 /09 /septembre /2021 17:46

acide 4-méthylbenzènesulfonique

 

(sous sa forme ionique)

 

ou

 

acide tosylique

 

Tosic acid.png

 

Mode opératoire:

 

1/ dans un ballon monocol de 250 cm3, placer 29.0 g d'acide sulfurique concentré et 23.0 g de toluène (ou méthylbenzène). Adapter un réfrigérant à boules et porter à reflux pendant 60 minutes tout en agitant vigoureusement.

 

2/ refroidir à température ambiante puis verser dans un bécher de 1000 cm3 contenant 80 cm3 d'eau distillée, avec précaution. Ajouter lentement 13.0 g d'hydrogénocarboante de sodium tout en refroidissant. Ajouter 30.0 g de chlorure de sodium pour accélérer la cristallisation. Refroidir dans un bain de glace.

 

3/ filtrer et rincer en deux fois avec 20 cm3 chacune, avec de l'eau saturée en chlorure de sodium. Le produit obtenu est du 4-méthylbenzènesulfonate de sodium.

 

Sodium p-toluenesulfonate 95%

 

230 - synthèse de l'acide 4-méthylbenzènesulfonique
Partager cet article
Repost0
12 septembre 2021 7 12 /09 /septembre /2021 19:34

acétylferrocène

 

Image illustrative de l’article Acétylferrocène

 

substitution électrophile par l'ion acylium CH3-C(=O)+

 

 

Mode opératoire:

 

voir 221 - synthèse du ferrocène

 

1/ dans un ballon monocol parfaitement séché de 100 cm3, introduire 1.0 g de ferrocène puis 10 cm3 d'anhydride éthanoïque. Verser avec précaution 2 cm3 d'acide phosphorique à 85% tout en agitant vigoureusement. Adapter un réfrigérant à boules équipé en sa partie supérieure d'un piège à chlorure de calcium anhydre. Chauffer sur bain marie réglé à 60°C pendant 10 minutes.

 

2/ refroidir à température ambiante et verser sur 40.0 g de glace pilée contenue dans un bécher de 100 cm3. Neutraliser la solution, tout en agitant, avec de petites portions d'hydrogénocarbonate de sodium. La neutralisation est terminée à l'arrêt du dégagement de dioxyde de carbone. Refroidir le bécher dans un bain de glace pendant 15 minutes. Filtrer sur verre fritté et laisser sécher par aspiration pendant 10 minutes.

 

3/ la purification peut se faire par chromatographie sur colonne d'alumine neutre dans de l'éther de pétrole (25.0 g pour 60 cm3). Il faut dissoudre l'acétylferrocène dans un minimum de benzène. La première élution avec de l'éther de pétrole permet de séparer le ferrocène restant. Puis la seconde se fait avec un mélange 50-50 d'éther de pétrole et de diéthyléther pour la récupération de l'acétylferrocène pur (mp = 85°C).

229 - synthèse de l'acétylferrocène
Partager cet article
Repost0
10 septembre 2021 5 10 /09 /septembre /2021 19:32

peroxyde de rubrène

 

endoperoxyde: c'est une molécule hétérocyclique contenant un résidu peroxyde -O-O- dans son cycle.

 

C42H28O2

 

 

 

 

 

à partir du rubrène

 

ou

 

5,6,11,12-tétraphénylnaphtacène

 

 

 

Rubrene.svg

 

 

Mode opératoire:

 

1/ dans un erlenmeyer de 50 cm3 muni d'un barreau aimanté, verser 10 cm3 de toluène. Tout en agitant, y ajouter quelques cristaux de rubrène, de telle manière à obtenir une teinte orangée suffisamment nette.

 

2/ dans un barboteur enveloppé dans de l'aluminium, verser la solution fluorescente ainsi à l'abri de la lumière. Relier l'entrée (non barbotante) au tube à vide d'une trompe à eau (un autre barboteur vide et inversé peut être rajouté pour éviter les retours d'eau).

 

3/ mettre en fonction la trompe à eau pour assurer le barbotage de l'air pendant 30 minutes.

 

4/ transvaser la moitié de la solution précédente dans un tube de quartz et exposer pendant 30 minutes à une lampe ultra-violette. La fluorescence a disparu. L'endoperoxyde de rubrène obtenu n'est pas fluorescent.  L'autre moitié est conservé à l'abri de la lumière.

 

 

 

Equation de la réaction, avec formation de l'endoperoxyde de rubrène

Equation de la réaction, avec formation de l'endoperoxyde de rubrène

Spectre infrarouge du rubrène

Spectre infrarouge du rubrène

pour Jeannine Migot, ma Maman (1929 - 2021)

dont aujourd'hui aurait pu être le 92ème anniversaire

228 - synthèse du peroxyde de rubrène
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2021 3 08 /09 /septembre /2021 13:32

Substitutions nucléophiles

changement de nucléophile

selon le réactif ionique et le solvant

 

 

 

Expériences 1: nucléophile = réactif ionique

le nucléophile est l'ion iodure et le nucléofuge est l'ion bromure.

 

Expériences 2: nucléophile = solvant

le nucléophile est l'éthanol et le nucléofuge est l'ion bromure.

 

 

 

Mode opératoire:

 

expérience 1-1

 

dans un tube à essai verser 10 cm3 d'une solution d'iodure de potassium à 15% dans de la propanone. Puis 0.5 cm3 de bromobutane. Le bromure de sodium précipite au bout de 3 minutes.

 

expérience 1-2

 

dans un tube à essai verser 10 cm3 d'une solution d'iodure de potassium à 15% dans de la propanone. Puis 0.5 cm3 de 2-bromo-2-méthylpropane. Le bromure de sodium précipite au bout de 60 minutes.

 

expérience 2-1

 

dans un tube à essai verser 10 cm3 d'une solution de nitrate d'argent à 2% dans de l'éthanol. Puis 0.5 cm3 de bromobutane. Le bromure d'argent précipite au bout de 15 secondes.

 

expérience 2-2

 

dans un tube à essai verser 10 cm3 d'une solution de nitrate d'argent à 2% dans de l'éthanol. Puis 0.5 cm3 de 2-bromo-2-méthylpropane. Le bromure d'argent précipite instantanément.

 

 

C.O.A. -29- substitution nucléophile SN1 ou SN2 - réactif ionique ou solvant?
Partager cet article
Repost0
2 septembre 2021 4 02 /09 /septembre /2021 16:30

2-méthylpropan-2-ol

 

ou

 

tertio-butanol

 

 

cinétique de substitution nucléophile SN1

 

 

Image illustrative de l’article 2-Méthylpropan-2-ol

 

 

(CH3)3C-Cl(aq) +2 H2O(l) = (CH3)3C-OH(aq) + H3O+(aq) +Cl-aq.

 

 

 

Mode opératoire:

1/ Placer dans un bécher de 100 cm3,  V1 cm3 d'eau. Préparer dans un bécher une solution de V2 cm3 de 2-chloro-2-méthylpropane dans V3 cm3 de propanone.

 

2/ Préparer un bain thermostaté à 20°C et y déposer les deux béchers. Puis verser le second bécher dans le premier bécher tout en agitant régulièrement.

 

 

V1 V2 V3
25 1 25
20 1 30
30 0.2 20

 

Le pouvoir ionisant décroit avec la constante diélectrique du mélange eau-propanone et donc la cinétique de la réaction décroit quand le solvant est enrichi en propanone.

 

Constante diélectrique d'un mélange eau-propanone:

60% en eau 50% en eau 40% en eau
54.6 48.2 41.8

 

Ici c'est donc le troisième test le plus efficace.

 

 

 

 

mécanisme réactionnel de la substitution nucléophile SN1

mécanisme réactionnel de la substitution nucléophile SN1

Partager cet article
Repost0
18 août 2021 3 18 /08 /août /2021 17:29

acide cyclopropane-1,1-dicarboxylique

 

(Singh - Danishefsky - 1975)

 

 

Cyclopropane-1,1-dicarboxylic acid 97%

 

 

Mode opératoire:

 

1/ introduire dans un ballon monocol de 100 cm3 50 cm3 d'hydroxyde de sodium à 50% et 5.7 g de chlorure de benzyltriéthylammonium tout en agitant vigoureusement.

 

chlorure de benzyléthylammonium: Benzyltriethylammonium chloride 99%

 

2/ préparer un mélange de 4.0 g de malonate de diéthyle et 9.4 g de 1,2-dibromoéthane. puis ajouté celui-ci à la suspension précédente. tout en agitant pendant 120 minutes.

 

malonate de diéthyle: Image illustrative de l’article Malonate de diéthyle

 

1,2-dibromoéthane: Image illustrative de l’article 1,2-Dibromoéthane

 

3/ verser le mélange dans un erlenmeyer de 250 cm3 et refroidi au bain de glace, tout en agitant, jusqu'à une température de 10°C. Acidifier en ajoutant avec précaution 50 cm3 d'acide chlorhydrique concentré et en maintenant la température inférieure à 25°C (pH devant être inférieur à 2).

 

4/ verser le contenu de l'erlenmeyer dans une ampoule à décanter de 500 cm3 et extraire en trois fois avec à chaque fois 50 cm3 d'éther diéthylique. La phase aqueuse est saturée avec du chlorure de sodium et procéder à l'extraction avec 50 cm3 d'éther diéthylique. Rassembler les phases organiques et laver avec 50 cm3 d'une solution saturée de chlorure de sodium. Sécher pendant 15 minutes sur 2.0 g de sulfate de magnésium anhydre.

 

5/ éliminer l'éther diéthylique à l'évaporateur rotatif. Le résidu solide obtenu est trituré avec 10 cm3 de toluène. Puis filtrer pour obtenir l'acide 1,1-cyclopropanedicarboxylique (mp = 140°C).

Spectre infrarouge

Spectre infrarouge

Partager cet article
Repost0
17 août 2021 2 17 /08 /août /2021 18:25

La ricinoléine

 

ou

 

(E)-12-hydroxyoctadéc-9-enoate de 2,3-bis[ [(E)-12-hydroxyoctadéc-9-énoyl]oxy]propyle

 

Image illustrative de l’article Ricinoléine

 

 

Article de Pierre Avenas paru dans L'actualité chimique du 01 décembre 2014

Article de Pierre Avenas paru dans L'actualité chimique du 01 décembre 2014

Partager cet article
Repost0
17 août 2021 2 17 /08 /août /2021 13:02

Le styrène

 

 

Image illustrative de l’article Styrène

 

 

 

Avant 1930, date à laquelle des procédés de fabrication du styrène commencent à être développés, il est obtenu par séparation lors du raffinage du pétrole. Il existe principalement deux procédés de fabrication du styrène à l'échelle industrielle.

 

 

Le premier est un procédé de type déshydrogénation catalytique. Le styrène est fabriqué par chauffage vers 600à 650 °C d'éthylbenzène (EB) en présence d'un catalyseur, généralement de l'oxyde de magnésium ou de l'oxyde de zinc. La réaction chimique est réversible (c'est un équilibre chimique) et endothermique. Le rendement est augmenté en travaillant sous pression réduite.

Ethylbenzene-styrene interconversion.svg

 

 

Le second procédé, moins utilisé, s'effectue en plusieurs étapes. L'éthylbenzène est d'abord oxydé à150 °C sous une pression de 2 bar. Le produit formé (un peroxyde) réagit ensuite avec du propène à 115 °C sous pression élevée et en présence de dioxyde de silicium pour former de l'α-phényléthanol. Ce dernier subit ensuite une déshydratation à 200 °C environ, en présence d'alumine pour former le styrène.

 

Styreen2.png

 

Article de Pierre Avenas paru dans L'actualité chimique du 01 janvier 2015

Article de Pierre Avenas paru dans L'actualité chimique du 01 janvier 2015

Partager cet article
Repost0