Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2022 7 10 /07 /juillet /2022 11:40

Les Champs magnétiques

 

 

1919

 

 

C'est un recueil de textes en prose écrits par André Breton (1896-1966) et Philippe Soupault (1897-1990) et publié en .

 

 

Ce livre de jeunesse au sens fort du terme, fruit des premières applications systématiques de l'écriture automatique, est considéré par Breton comme le « premier ouvrage surréaliste (nullement dada). »

 

 

De surréalisme à surf il n'y a qu'une question de lettres.

Où le réalisme laisse la place à un f ou comment l'infini grandeur de nos regards éveillés laisse la place à une lettre.

F comme folie de glisser sur les eaux, envolé par le vent, allégé par le feu du soleil et loin des rivages invisibles.

Diagonales des quatre éléments, des L-aimants générateurs de ces champs magnétiques, où en leur convergence jaillit l'Amour.

Magnet surf, alliance répulsive des pôles antagonistes et attractive des épaules protectrices et complices

 

 

pour

magnet surf school & camille bowl

Crozon et Morgat

 

 

La résonance magnétique nucléaire (RMN)

 

C'est une propriété de certains noyaux atomiques possédant un spin nucléaire (par exemple 1H, 13C, 17O, 19F, 31P, 129Xe…), placés dans un champ magnétique. Lorsqu'ils sont soumis à un rayonnement électromagnétique (radiofréquence), le plus souvent appliqué sous forme d'impulsions, les noyaux atomiques peuvent absorber l'énergie du rayonnement puis la relâcher lors de la relaxation. L'énergie mise en jeu lors de ce phénomène de résonance correspond à une fréquence très précise, dépendant du champ magnétique et d'autres facteurs moléculaires. Ce phénomène permet donc l'observation des propriétés quantiques magnétiques des noyaux dans les phases gaz, liquide ou solide. Seuls les atomes dont les noyaux possèdent un moment magnétique donnent lieu au phénomène de résonance.

Le phénomène RMN est exploité par la spectroscopie de résonance magnétique nucléaire (spectroscopie RMN), une technique utilisée par plusieurs disciplines : en physique et chimie (chimie organique, chimie inorganique, science des matériaux…) ou en biochimie (structure de molécules). Une extension sans doute plus connue dans le grand public est l'imagerie par résonance magnétique (IRM) utilisée en médecine, mais également en chimie. Récemment, le phénomène RMN a été utilisé dans la technique de microscopie à force de résonance magnétique (MFRM) pour obtenir des images à l'échelle nanométrique grâce à une détection mécanique. Cette technique combine les principes de l'imagerie par résonance magnétique et de la microscopie à force atomique (AFM).

Le phénomène RMN concerne le spin des noyaux atomiques. Un phénomène analogue existe aussi pour les électrons (à condition qu'ils ne soient pas appariés), c'est la résonance de spin électronique (ESR) aussi appelée résonance paramagnétique électronique (RPE). Il existe enfin un phénomène proche, mais qui se produit en l'absence de champ magnétique pour certains noyaux dit « quadripolaires » de spin supérieur à ½, la résonance quadripolaire nucléaire (RQN).

 

Partager cet article
Repost0

commentaires