Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2022 1 11 /04 /avril /2022 19:41

L’Eau un équilibre rompu

 

Qu’elle soit liquide comme l’eau du robinet, gazeuse comme la vapeur d’eau des nuages ou solide comme la glace des glaciers, l’eau est la seule substance vitale présente sous ses trois états et indispensable aux hommes, aux végétaux, aux minéraux pour leur vie. Une richesse sur notre Terre qu’il nous faut préserver et protéger.

Ces trois aspects coexistent en harmonie totale sur terre et dégrader l’un entraîne un déséquilibre des autres. Exemple qu’est le cycle de l’eau où celle-ci est présente sous ses trois formes dans un enchaînement rigoureux. Sous l’action du soleil et des vents, à l’eau de mer succède la vapeur d’eau puis la glace, retour à l’eau douce puis finalement et incessamment l’eau de mer. Notons l’importance de la constante climatique y jouant un rôle primordial et aussi variable selon la situation géographique. Il faut donc surveiller et protéger cette stabilité climatique acquise depuis des millénaires, ne serait-ce que pour éviter des perturbations évidentes dans la présence d’eau principalement en quantité. Et que dire de l’importance de l’eau dans l’érosion pour la régénération des sols, cette lente infiltration à travers les couches géologiques pour drainer jusqu’à nous sédiments, oligo-éléments et sels minéraux faisant la diversité de nos sols et sous-sols. Enfin l’eau s’avère vitale pour tous nos écosystèmes qu’il faut protéger qu’ils soient ruraux avec ces pompages abusifs pour l’arrosage de cultures gourmandes en eau ou urbains avec ces projets immobiliers excessifs déstabilisant faunes animales et végétales déjà en perdition.

Que faut-il faire pour assurer le libre accès à l’eau ?

La gestion de cette ressource se doit donc être du ressort de l’Etat et par conséquent un bien public géré par un service public, libre de tout lobbying. Il faut absolument éviter la main mise de l’actuelle myriade de sociétés de gestion diverses aux organigrammes complexes et aux financements occultes. L’eau est un bien commun et vital, et cela entraîne d’arriver à une tarification unique et sociale en France, accessible à tous aussi bien pour l’abonnement que la ressource.

Que faut-il faire pour prévenir la pénurie d’eau?

A l’échelle individuelle, collective ou industrielle, il faut promouvoir la création de réserves d’eau de pluie pour certaines activités agricoles ou primeurs. Il faut reprendre la politique de développement des retenues d’eau ayant connu dans les années 50 un grand essor. Et après quelques décennies d’oublis, il faut reconsidérer cet outil afin de répondre à la demande en eau et aussi limiter les abus. Revoir aussi à une plus grande échelle la richesse de cette énergie renouvelable pour la production d’énergie électrique verte à 100% et vide de toute empreinte carbone. Citons les nombreuses et même poétiques innovations des pécheurs de nuages qui, avec des filets, assurent la récupération des eaux de brume et de brouillard dans de nombreux pays privés de ressources naturelles en eau.

Que ne faut-il pas faire ?

En premier, stopper l’exploitation de l’eau de mer, contestable déjà par son rôle néfaste pour nos océans, ne serait-ce que par cette industrie coûteuse en énergie électrique, prédatrice pour la faune animale et douteuse au niveau de la pollution chimique. Et ne parlons pas de l’empreinte carbone ! Importance de cesser ces multiples et abusifs pompages, déjà évoquées, dans les cours d’eau détruisant faune animale et végétale pour être finalement complètement asséchés et parfois transformés en pistes cyclables…

Conclusion

Tout est décisions d’hommes pour l’ensemble des hommes. Une minorité agissante pour une majorité agonisante. Choix des hommes politiques plus soucieux d’émarger aux sociétés actuelles de gestion souvent généreuses que de prendre à bras le corps le crucial problème de l’eau. C’est au niveau local que doivent se décider des actions mais sous la maîtrise d’une nation bienveillante et aussi sous l’égide d’une instance mondiale sensible à ce que l’eau appartienne au patrimoine mondial de l’humanité et à l’égalité à son accès pour l’humanité terrestre dans son entièreté.

                                                                                                                                

Jean Louis Migot

 

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2022 3 26 /01 /janvier /2022 20:19

1-bromohexane

 

1-Bromohexane for synthesis

effet Kharash: réaction radicalaire

 

1933

 

Morris Selig Kharasch

 

(1895 - 1947)

 

HBr ---> H. + Br.

 

(rayonnement ultraviolet)

 

 

Mode opératoire:

 

manipulation à réaliser sous hotte en fonction

 

1/ préparer un montage avec un ballon bicol de 250 cm3, contenant 100 cm3 de tétraline, avec sur son entrée principal une ampoule de coulée de 50 cm3 contenant 10 cm3 de dibrome, Le relier avec un flacon barboteur monté en barbotage (tube plongeant vers le premier ballon bicol) contenant de la tétraline puis un flacon de garde vide et un second ballon bicol de 250 cm3 contenant 1cm3 d'hex-1-ène et 100 cm3 d'hexane.

 

tétraline: Image illustrative de l’article Tétraline

 

2/ continuer le montage avec un flacon de garde vide, un flacon barboteur monté en barbotage (tube plongeant vers second ballon bicol) contenant une solution d'hydroxyde de sodium à 20%, puis un autre flacon barboteur monté en barbotage (tube plongeant vers second ballon bicol) contenant une solution de thiosulfate de sodium.

236 - synthèse du 1-bromohexane

3/ verser lentement le dibrome à la tétraline afin de procéder à la préparation du bromure d'hydrogène HBr. Le barbotage dans le ballon central doit être le plus lent possible. Le ballon central est soumis à l'éclairage avec une simple lampe à incandescence.

 

4/ une fois l'addition du dibrome achevée, transvaser le contenu du ballon ceral dans une ampoule à décanter de 250 cm3. Laver la solution organique avec deux fois 25 cm3 de la solution de thiosulfate de sodium (élimination du dibrome). Laver la solution organique avec deux fois 25 cm3 de la solution d'hydroxyde de sodium à 20% (élimination du bromure d'hydrogène).

 

5/ sécher la phase organique de 1-bromohexane sur 2.0 g de sulfate de magnésium anhydre.

Spectre infrarouge

Spectre infrarouge

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2022 1 24 /01 /janvier /2022 20:53

di(anhydridemaléique)benzène

 

C14H10O6

 

(C4H2O3)C6H6(C4H2O3)

 

réaction de Diels Alder

 

Mode opératoire:

 

1/ dans un ballon monocol de 250 cm3 équipé d'un réfrigérant à boules, préparer une solution de 6.0 g d'anhydride maléique et 2.0 g de benzophénone (photosensibilisateur) dans 100 cm3 de benzène. Chauffer à reflux pendant 15 minutes.

 

2/ filtrer sur verre fritté et récupérer le filtrat. Le verser dans un tube en quartz de 150 cm3 et ensuite correctement bouché. Exposer à la lumière ultraviolette pendant 120 minutes (ou à la lumière solaire pendant 200 heures!).

 

3/ filtrer sur verre fritté et laver les cristaux avec 20 cm3 de benzène et sécher pas aspiration de la trompe à eau pendant 20 minutes. Récupérer le solide obtenu (mp = 356°C).

 

anhydride maléique:

 

Image illustrative de l’article Anhydride maléique

 

mécanisme de synthèse du di(anhydridemaléique)benzène (en bas à droite)

mécanisme de synthèse du di(anhydridemaléique)benzène (en bas à droite)

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2022 2 18 /01 /janvier /2022 20:56

distinction alcane-alcène par oxydation

 

synthèse qualitative du cis-cyclohexan-1,2-diol

à partir du cyclohexène

 

Chemical structure of cyclohexane-1,2-diol

 

Mode opératoire:

 

1/ dans un tube à essai, introduire 1 cm3 de cyclohexène puis ajouter 1 goutte d'une solution de permanganate de potassium à 1% en milieu acide sulfurique à 10%.

 

2/ boucher le tube à essai et agiter vigoureusement. il y a décoloration de la phase aqueuse par réduction de l'ion permanganate MnO4- en ion Mn2+ et oxydation du cyclohexène en cis-cyclohexan-1,2-diol.

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2022 3 05 /01 /janvier /2022 14:26

synthèse qualitative de l'éthanal

ou

acétaldéhyde

 

Image illustrative de l’article Acétaldéhyde

 

voir C.O.A -20- et C.O.A. -25-

 

procédé Wacker

 

voir Théorie -26-

 

 

 

Mode opératoire

 

manipulations sous hotte en fonction

 

1/ dans un bécher de 250 cm3, dissoudre 13.5 g de chlorure de cuivre(II) anhydre et 0.05 g de chlorure de palladium dans 200 cm3 d'acide éthanoïque à 50%. Puis verser ce mélange dans un ballon tricol sec de 250 cm3 déjà équipé d'un thermomètre et d'une agitation magnétique chauffante..

 

2/ réaliser le montage suivant:

 

234 - synthèse de l'éthanal

Il y a sept pièges barboteurs, dont seul le 4 est inversé. 

Le 1 et le 2 contiennent de l'eau et sont raccordés à deux alimentations respectivement en dioxygène et en éthène.  Ils servent à contrôler les débits des deux gaz.

Le 3 et le 4 vides servent de flacons de garde.

Le 5, immergé constamment dans un mélange réfrigérant, contient du réactif de Schiff (voir Origine? -04-).

Le 6 et le 7 contiennent respectivement du réactif de Tollens (voir Théorie -57-) et de la DNPH (voir 214-synthèse: dinitro-2,4-phénylhydrazine).

 

3/ chauffe le ballon tricol à 90°C. Et ouvrir la bouteille de dioxygène à un débit de deux bulles par seconde, pas plus. Puis ouvrir celle d'éthène avec un débit de quatre bulles par seconde.

 

4/ au changement de coloration du réactif de Schiff (coloration rose de la fuschine), du réactif de Tollens (dépôt d'argent) et de la DNPH (précipité orange de dinitro-2,4-phénylhydrazone), le chauffage est arrêté et de débit d'éthène stoppé. Le débit de dioxygène est maintenu pendant le refroidissement.  Lorsque le contenu du ballon tricol est arrivé à température ambiante, le débit de dioxygène peut être stoppé.

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2022 2 04 /01 /janvier /2022 18:13

Très bonne année 2022

à tous mes lecteurs et lectrices

 

 

Elément 22

 

titane

ou

titanium

 

Gregor - 1791

Klaproth - 1795

Berzelius - 1825

 

symbole: Ti

 

Z= 22

configuration électronique: 1s2 2s2 2p6 3s2 3p6 4s2 3d2

 

 

Le mot « titane » provient du grec « titanos » et symbolise la puissance, la solidité. C’est d’ailleurs cette même idée de solidité exceptionnelle qui rend ce matériau si bien adapté aux alliances.

 

En 1795 Martin Heinrich Klaproth baptisa ce métal en référence aux Titans grecs et à leur force surhumaine.

 

Le titane est utilisé pour les vélos pour construire des cadres haut de gamme d'une légèreté égale au carbone et aussi résistants que l'acier.

 

 

Mots clés: deux, puissance, alliance, vélo, force

Coeur entre les Deux pour l'année 2022

Coeur entre les Deux pour l'année 2022

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2022 2 04 /01 /janvier /2022 09:31

bromation alcyne et alcène

 

étude comparative

 

 

alcyne comme phényléthyne

et

alcène comme phényléthène (ou styrène)

 

 

 

phényléthyne

 

Image illustrative de l’article Phényléthyne

phényléthène

 

Image illustrative de l’article Styrène

 

 

Mode opératoire:

 

1/ dissoudre dans un erlenmeyer de 150 cm3 contenant 15 cm3 de tétrachlorométhane 1 cm3 de dibrome.

 

2/ répartir cette solution dans trois tubes à essais numérotés 1 (témoin), 2 et 3. Dans le tube à essais 2, ajouter 1 cm3 de phényléthyne et 1 cm3 de phényléthène dans le tube à essais 3. Agiter, avec précaution, pour homogénéiser.

 

3/ observer la décoloration dans les tubes 2 et 3, mais la décoloration se fait plus vite dans le tube 3. La bromation est plus rapide avec un dérivé d'alcène. La triple liaison carbone-carbone est moins réactive que la double liaison carbone=carbone.

 

4/ l'addition électrophile du cation Br+ est stéréosélective et se fait en deux étapes, avec cependant un rapport de 3x103 en faveur de la double liaison. La première étape est l'action du cation Br+ avec un cycle à trois en intermédiaire puis d'une ouverture en deuxième étape de ce cycle par action de l'anion Br-.

C.O.A. -33- bromation alcyne et alcène: étude comparative
Partager cet article
Repost0
15 décembre 2021 3 15 /12 /décembre /2021 20:06

CMC

 

ou

 

carboxyméthylcellulose

 

ou

 

carmellose

 

ou

 

E466

 

Image illustrative de l’article Carboxyméthylcellulose

 

C'est un gel d'origine synthétique. C'est un éther de cellulose très hygroscopique. Elle est souvent utilisée sous la forme de son sel de sodium, la carboxyméthylcellulose de sodium.

 

Indiquée contre la sécheresse oculaire, elle est utilisée dans la composition de larmes de substitution. Utilisée aussi comme additif alimentaire (E466, par exemple dans certains beurres alimentaires) ou encore comme agent antiredéposition.

 

La CMC est utilisée comme résine d'échange de cation en chromatographie à échange d'ions pour la purification des protéines.

 

Article non signé paru dans Ouest-France du 15 décembre 2021

Article non signé paru dans Ouest-France du 15 décembre 2021

Cet additif, que l’on retrouve souvent dans les plats dits transformés, altère en effet la composition de la flore intestinale et son environnement.

Mise au point dans les années 1960, cette molécule synthétique permet d’améliorer la texture des aliments ainsi que leur conservation. Répondant au surnom d’«émulsifiant», le CMC est utilisé par les grands groupes agroalimentaires.ose

volume_off
 

Sauf que selon une étude, menée par des notamment par des chercheurs de l’Institut Cochin, les effets de cette molécule sur les intestins sont les suivants : colite, inflammations, cancer du côlon.

Car cet additif, en étant consommé par un individu, modifie la composition des bactéries présentes dans l’intestin et dérègle celles bénéfiques pour le corps.

 

CNews 12 décembre 2021

 

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2021 1 06 /12 /décembre /2021 20:03

tétraphénylorthophtalate de méthyle

 

(C6H5)4C6(C(=O)-O-CH3)2

 

C34H26O4

 

réaction de Diels-Alder

 

Mode opératoire:

 

Manipulations à effectuer impérativement sous hotte en fonction

(dégagement de monoxyde de carbone)

 

1/ dans un ballon bicol de 50 cm3, placer 2.7 g de tétraphénylcyclopentadiènone et couvrir par 15 cm3 de 1,2-dichlorobenzène.

 

Image illustrative de l’article Tétraphénylcyclopentadiénone

tétraphénylcyclopentadiènone

 

1,2-Dichlorobenzene.svg

1,2-dichlorobenzène

 

2/ ajouter avec une pipette 1.5 cm3 de dicarbométhoxyacétylène et quelques grains de pierre ponce.

 

C6H6O4 

Image illustrative de l’article Éthynedicarboxylate de diméthyle

 

éthylènedicarboxylate de diméthyle ou dicarbométhoxyacétylène

ou acide 2-butynedioïque , diméthylester

 

 

 

3/ adapter un réfrigérant à boules puis installer un chauffe-ballon pour porter à ébullition le 1,2-dichloobenzène pendant 5 minutes.

 

4/ laisser refroidir à 70°C et verser le contenu du bicol dans un bécher de 150 cm3 contenant 20 cm3 d'éthanol. Puis laisser refroidir à température ambiante.

 

5/ filtrer sur fritté et laver le contenu du bicol avec de l'éthanol pour récupérer toute la suspension. Rendement de 80% en tétraphénylorthophtalate de méthyl (mp = 258°C).

 

233 - synthèse du tétraphénylorthophtalate de méthyle
Partager cet article
Repost0
2 décembre 2021 4 02 /12 /décembre /2021 13:47

citrate de bétaine

 

ou

 

2-(trimethylammonio)acetate;citrate

 
 

C11H16NO9ChemSpider 3D Image | Betaine citrate | C11H16NO9

Ce sont les composés zwitterioniques dont l'atome portant la charge positive ne porte pas d'atome d'hydrogène et n'est pas adjacent à l'atome portant la charge négative. Les bétaïnes n'admettent pas de formes limites sans charge.

 

Historiquement, le terme désigne les ammonium quaternaires dérivés des acides aminés. Le nom de bétaïne vient de la betterave sucrière d'où a été extraite la première bétaïne découverte, la triméthylglycine ou TMG (historiquement appelée « bétaïne ») aujourd'hui appelée « glycine bétaïne ».

 

 

ion 2-triméthylammonioacétate

 

Quant à l'ion citrate il provient de l'acide citrique:

 

Image illustrative de l’article Acide citrique

 

 

Scheele - 1784

 

Le citrate de bétaine est un médicament de la digestion. Ce médicament est indiqué dans le traitement des troubles dyspeptiques (lenteurs à la digestion, ballonnements).

La dyspepsie est un trouble digestif caractérisé par une douleur et un inconfort chronique centré sur la région de l’estomac, ou épigastre. Elle se traduit par une impression de « mal digérer ».

La dyspepsie associe une ou plusieurs des manifestations suivantes :

une sensation gênante de plénitude de l'estomac après le repas appelé « syndrome de détresse postprandiale » ;

une satiété précoce (impression d’être rassasié(e) rapidement), avec incapacité à finir un repas de taille normale ;

des douleurs ou brûlures au creux de l’estomac (brûlures épigastriques).

 

 

Partager cet article
Repost0